Passion SEO

Google procède depuis le 15 mars 2023 à une mise à jour google search majeure de ses algorithmes.

L'objet de cette mise à jour google

Cela n’a échappé à personne, Google a mis en place des critères de classification de pages web en fonction de la vitesse de chargement de celles-ci.
Cette vitesse de chargement est évaluée à l’aide de 3 critères principaux, que l’on appelle les « core web vitals ». Ces derniers se basent principalement sur l’expérience de l’utilisateur de Google: temps d’attente, décalage dans les pages pendant qu’elles chargent, temps de réaction.

Cela imposait déjà aux webmasters une attention particulière à l’expérience utilisateur sur leurs sites web. Cette mise à jour Google search rend désormais obligatoire de prêter attention à ses core web vitals.

Des mises à jour google search fréquentes

Plusieurs fois par an, Google apporte des modifications majeures à ses algorithmes et systèmes de recherches.

Ces mises à jour google search ne visent aucune page ni aucun site en particulier. Leur objectif principal est de mieux évaluer les contenus en lignes sur le web. Ainsi, chaque mise à jour Google vise en permanence à fournir aux gens qui font des requêtes sur son moteur de recherche, du contenu de qualité et pertinent.

L’objectif est également de s’adapter à des évolutions technologiques, comme par exemple la vulgarisation des intelligences artificielles conversationelles.

Qu’est-ce qui est mis à jour concrètement lors d’une mise à jour google ?
Google utilise plusieurs algorithmes pour afficher du contenu dans son moteur de recherche. Chaque algorithme possède un nom et une fonction spécifique. On peut citer parmi eux: Pinguin, Rankbrain, Colibri, Bert, MUM, et Panda.


Par exemple Pinguin à pour but de lutter contre la sur-optimisation et les échanges de liens.
Rankbrain à pour objectif de mieux répondre aux requêtescomplexes et qui n’avaient jamais été formulées auparavant (15% des requêtes sont de nouvelles requêtes sur 500 millions de requêtes par jour). 
Panda vise à lutter contre les sites ayant un contenu de faible qualité.

Colibri participe à mieux comprendre les contenus des sites, ainsi que les requête, sémantique, contexte, habitudes. On écrit nos requêtes parfois comme on les dirait, ou dans un language naturel. l’algorithme Colibri participe à aider le moteur de recherche Google à comprendre ce que l’on cherche.

Qu'est-ce que les Core web vitals?

L’objectif des Core Web Vitals est d’assurer que les webmasters vont se consacrer à l’optimisation des paramètres de vitesse qui sont indispensables pour les utilisateurs.

La conformité à cette nouvelle mesure est primordiale, car cette mise à jour Google fera de l’expérience de la page un facteur de classement officiel. En gros, c’est une manière à laquelle Google évalue l’UX (user Expérience – Expérience Utilisateur) globale d’une page web.

Test gratuit des Core web vitals en cliquant ici

Voici les Core web vitals:
– LCP: largest contentful paint, mesure le temps mis par l’élément le plus volumineux de votre page pour apparaitre à l’écran
– TBT: Total Blocking Time, mesure le temps pendant lequel des scripts se chargent ou s’exécutent sur votre site et que vous êtes bloqué
– CLS: Cumulative layout Shift, établit un score en fonction du nombre de fois ou l’écran se décale pendant le chargement de la page 

Avec la fibre, la 4G/5G, les gens sont habitués à trouver les informations recherchées rapidement. Vu la profusion de sites concurrents sur le net, l’utilisateur sait qu’il en trouvera un autre qui s’affichera plus rapidement. Et Google le sait aussi : les sites les plus rapides seront favorisés dans ses SERP

Que faire ?

Les spécialistes du référencement de site web et les propriétaires de sites doivent évaluer un certain nombre de signaux d’expérience utilisateur, à savoir :
– la vitesse de chargement des pages doit être inférieure à 2 secondes pour être conforme. On estime qu’au delà de ces 2 secondes de chargement, on perd 70% des visiteurs potentiels.
– l’adaptabilité de leur site en version mobile: est-ce que l’utilisateur  ne subit pas un temps de chargement exagéré, est-ce que tout est bien lisible par exemple.
– La sécurisation de la navigation, entre autre par la mise en place  du criptage des données par le protocole https: il s’agit du protocole chiffré qui permet d’assurer la protection des données communiquées entre le navigateur web de l’utilisateur et les serveurs.
– L’absence de pop-ups interstitiels : vous savez, ces fen^tres qui apparaissent dans tous les sens une fois le site chargé, et qui nous embêtent tous pendant notre navigation. Bien qu’ils puissent être utiles, ils peuvent causer des problèmes d’interface utilisateur à long terme et affecter la façon dont les moteurs de recherche peuvent explorer un site Web. 

Vous pouvez donc tester les core web vitals de votre site, et vous tenir informé des prochaines mises à jour google.

Comment améliorer la vitesse de vos pages ?

Voici quelques conseils pour réduire les temps de chargement de vos pages:
– Concentrez vos efforts d’amélioration de la vitesse sur le contenu « above the fold », c’est à dire dans la partie visible par l’utilisateur sans scroller. C’est une technique appelée « lazyloading »
– La taille de vos scripts compte plus qu’on ne le pense. plus votre page utilise de fonctionnalités et d’outils d’auscultation, plus elle est lente à charger. Vous devriez, si c’est votre cas, envisager d’utiliser un outil de « code minify ». Il vous permettra d’éliminer le code superflu ou inutilisé, et le compresser autant que possible.
– Réduisez votre TTBF, qui correspond au temps de réaction du serveur. Cela peut se faire par des réglages différends, voire par changer d’hébergeur.
– Réduisez la taille de vos images, et adaptez là a leur usage. Inutile d’avoir des images ultra-qualitatives sur une page produit, là ou une taille réduite suffit.
– Réduisez votre nombre de requêtes, en réduisant par exemple votre nombre de plugins si vous utilisez un CMS.
– Utilisez un CDN, ou réseau de diffusion de contenu, afin de diffuser votre contenu depuis un serveur plus près de vos utilisateurs.

Nous espérons que vous avez apprécié cet article sur la mise à jour google en cours. Peut-être souhaitez vous aller plus loin ?

Faites un Audit complet de votre site

Vos performances de référencement ne basent pas uniquement sur la bonne balise titre au bon endroit, ou le bon mot clé utilisé. Vous comprenez qu’il s’agit d’une analyse plus large qui prends en compte l’expérience utilisateur. Ne vous laissez pas abattre par une mise à jour google qui vous fait baisser dans les résultats de recherche.

Laisser un commentaire